Hypnose, Thérapies Brèves, Coaching PNL Antibes, Cagnes sur Mer, Nice, Vence

Je n’ai pas confiance en moi, je rate tout ce que je fais. Et c’est pendant la nuit que je rumine et refais le film de la journée avec des “j’aurais dû faire ou dire cela, je suis nul, il a dû me trouvé nul, je n’ai pas réussi, jamais je n’arriverai à…” ; De toutes les façons c’est normal je n’ai pas confiance en moi !

Lorsque tu crois que ta confiance te fait toujours défaut, alors tu doutes de tout, rumines et souffres. Cependant, arrêtons nous un instant sur le “toujours”, et méfions nous des généralités… 

La confiance en soi… Une étiquette ?

Vivre avec 100% de confiance est une utopie. De même une personne qui a 0% de confiance en elle n’existe pas. Comment ferait-elle pour vivre, pour respirer ? 

La confiance en soi est une étiquette, un concept, une norme ou encore une expression valise. Et cette étiquette ne viendrait-elle pas de ce que montre la société à travers les films, les images et les nombreux livres sur le sujet ? Et la conséquence pernicieuse est que si je ne suis pas comme ceux qui réussissent si facilement parce qu’ils ont confiance en eux, alors je n’accepte pas ma timidité, ma façon d’être etc. Il y a derrière tout cela des croyances qui limitent mes capacités.

Définir la confiance

Comment définir la confiance ? et en quoi ? en soi, en ses capacités, en la vie, en l’autre, ses enfants ? 

La confiance est comme un mot creux, un concept vague qui varie d’une personne à l’autre.

La 1ère question à se poser : avec la confiance qui me manque tant, qu’est ce que je fais que je n’arrive pas à faire quand elle me fait défaut ?

Cette question permet de cerner le vrai problème. Et à partir du vrai problème, on définit le changement voulu, que ce soit au niveau de ses pensées, ses émotions, ses comportements, ses ressentis. 

Booster sa manière de croire en soi

Une fois l’objectif bien cerné, alors peut commencer le changement. Et ce changement peut se faire de plusieurs manière. 

Je peux me remémorer une fois précise où j’ai agit d’une façon qui me serait utile aujourd’hui pour ce que je veux. Ensuite on se replonge dans ce souvenir pour faire venir les états internes (différent du stress, de l’anxiété, de l’angoisse), les ressentis (différents de la déprime, la dépression), les émotions (différents de la peur, la tristesse, la colère), les comportements associés pour enfin les ancrer au présent. Et vivre en imagination et en confiance la situation problématique, gonflé par ce souvenir.

Ou alors il s’agit d’enrichir son histoire par des souvenirs, même tout petits où j’ai pu agir et vivre comme je le souhaite.

Au fur et à mesure des changements vécus, ce sont les croyances qui vont évoluer.

J’utilise des techniques de thérapies brèves, de coaching PNL qui peuvent t’aider à t’accueillir comme tu es (sans les limites que tu as créées, c’est à dire, un être parfait et merveilleux. Antibes, Cagnes sur mer, Vence, Nice, la Gaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres sujets susceptibles de vous intéresser